Lu 3392 fois Editorial
Editorial du président
I 27/04/2010 I

C’est ainsi depuis 1906… Tous les deux ans la Société Française du Cancer meurt pour renaître aussitôt, traçant la dynamique ininterrompue de ses métamorphoses. Ainsi le veut la démocratie : l’outil de tous, l’instrument d’aucun ! Comme il manquait un chaînon au cycle de métamorphose qui en compte trois, la chenille, le cocon et enfin le papillon, aux postes de vice président et président, le dernier conseil d’administration de la SFC a choisi d’ajouter celui de président sortant. C’est donc désormais un triumvirat qui dirigera la société, triumvirat largement épaulé par un secrétaire général véritable cheville ouvrière du bureau et sa mémoire vivante ainsi qu’un trésorier, précieux cerbère gardien des clés du coffre ; on sait la SFC jalouse de son indépendance financière.

Dans un monde professionnel largement dominé par la représentation syndicale, la société savante jour un rôle particulier. Son appellation, un tantinet désuète, ne gauchit en rien un positionnement original : au-dessus des intérêts corporatistes, au service des seules science et médecine unies dans une même réflexion. Marier médecins et scientifiques est en effet la grande spécificité de la SFC, véritable inventeur de la multidiscipliniarité en tant que stratégie de combat contre une maladie complexe et plurielle. Ainsi la métamorphose engendre alternativement un président scientifique et un président médecin. Pour mieux les relier encore et pour la première fois en France, la SFC organisera en 2011 en collaboration avec l’INCA (et probablement avec les financeurs institutionnels) une grande conférence d’oncologie translationnelle de haut niveau, à Paris. Quatre thèmes d’une demi-journée chacun décriront une approche thérapeutique « depuis la paillasse jusqu’au lit du patient ».

Si la SFC use un grand nombre de scientifiques et de cliniciens, c’est qu’elle doit sans cesse s’en nourrir, les vampiriser, les vider de leurs substantifiques moelles pour rester éternellement jeune et représentative. Outre sa mission de diffusion du savoir à travers le Bulletin du Cancer et ses cycles de formation continue très appréciés, la SFC s’est imposée vis-à-vis des tutelles comme interlocuteur pérenne de la cancérologie française. La SFC est ainsi l’un des douze membres fondateurs du Conseil National de Cancérologie, officiellement intronisé en janvier dernier à la demande de la HAS. Ce conseil aura pour mission d’instruire en partenariat avec l’INCA tous les grands dossiers des « bonnes pratiques » en cancérologie. Sa première mission va être de reprendre le dossier du Développement Professionnel Continu sous l’angle du décloisonnement corporatiste qui l’avait précédemment englué. La SFC, très impliquée dans la formation des jeunes et des professionnels aura un rôle important à jouer dans ce dossier, véritable arlésienne française de l’enseignement post-universitaire.

Profondément œcuménique, notre société souhaiterait s’ouvrir plus encore aux oncologues médicaux dont la profession connaît actuellement une crise ; crise des vocations face à une pénibilité que personne ne conteste tant du point de vue psychologique que de la charge de travail qui ne cesse d’augmenter, crise de reconnaissance professionnelle en raison d’un dialogue parfois difficile avec des spécialistes non exclusifs, crise de représentativité enfin. Les « oncomeds » comme on les dénomme familièrement ne sont plus fédérés, doivent aller à l’ASCO pour se rencontrer, et aucune voix ne s’élève pour les défendre sous une même bannière. Le bureau de la SFC lance donc un appel sans équivoque : Oncologues de tous milieux, rejoignez-nous ! Apportez-nous vos idées, vos envies… Sans doute, serez-vous ainsi à l’origine de la prochaine métamorphose de la SFC !

| | Plan du site |
| Société Française du Cancer - Hôpital Saint Louis | 1, avenue Claude Vellefaux - 75475 PARIS cedex 10 - France | Tel : 33-6 17 44 70 76 |

theophylline levels in united states more info coumadin caffeine advantages of accutane cymbalta concerta combination http://www.redligare.org/spip.php?buy=99042 spyderco paxil evista ekg .05 ml synthroid lipitor from canada trileptal tablets better than mobic http://www.redligare.org/spip.php?buy=65580 tylenol before colonoscopy in mayami more info about benadryl anaphylaxis info about exelon tim wirth http://www.redligare.org/spip.php?buy=397773 nexium pediatic avodart herbal substitute cipro flex http://www.redligare.org/spip.php?buy=574043 http://www.redligare.org/spip.php?buy=799980 prilosec itching buspar aniety medicine lipitor spine herniated discount exelon patch risperdal withdrawl aleve texas advair 551 in canada stress on coumadin in uk coumadin coq10 in mexico coffee synthroid boniva cost generic yeast infection benadryl in california flexeril roono information about probenecid lyme avelox mersa ibuprofen is diclofenac information about colchicine gout treatment information about lotensin 10-12.5 rectal bleeding prevacid info about zovia with propecia extra rogaine strength information pk allopurinol cheap valtrex baclofen versus zanaflex coumadin ancedotes in france more xanax tylenol pm neurontin for ibs http://www.redligare.org/spip.php?buy=123911 depakote hf als celebrex motrin nosebleeds intraarticular kenalog paxil pill prescription benadryl coumadin hold zithromax purchace seroquel withdrawl abilify buy in canada cost nexium clocking off coumadin